CHIRURGIE, MICROCHIRURGIE DE LA MAIN  ET DU  POIGNET

 

Centre Aquitain de la Main et du Poignet © 2018 tous droits reservés   |  Mentions Legales 

 

 

PATHOLOGIES 

     Les 3 premiers doigts et une partie du 4ème sont engourdis avec sensation de fourmillements. La gêne se produit surtout la nuit et au réveil. Des douleurs de la main remontant + ou – haut sur le bras, peuvent survenir.

 

       A un stade avancé, l’extrémité des doigts peut devenir insensible avec un manque de force.

L’électromyogramme

 

     L’électromyogramme (enregistrement du courant électrique véhiculé par le nerf) est l’examen le plus souvent pratiqué, confirmant la compression du nerf et son importance.

 

 Une infiltration (corticoïdes) peut retarder la chirurgie. Mais si l’atteinte est déjà marquée à l’électromyogramme, la chirurgie devient nécessaire. L’opération, sous anesthésie locale, consiste à décomprimer le nerf en sectionnant le ligament qui ferme le canal en avant.

 

      La sortie se fait habituellement quelques heures après l'intervention (mode ambulatoire), mais une hospitalisation est toujours possible. Si le nerf n’est pas décomprimé, la perte de la sensibilité et la diminution force deviendront irréversibles. Une orthèse est nécessaire pendant une semaine pour soulager les douleurs. La mobilisation des doigts est immédiate mais sans forcer pendant un mois.

Canal carpien

 

      Un travail d’auto-rééducation et de désensibilisation de la cicatrice est souvent bénéfique.

 

   Si l’engourdissement disparaît rapidement, il n’en est pas de même pour la récupération de la sensibilité qui peut être longue.

 

    Certains mouvements peuvent être douloureux les premières semaines et la récupération complète survient trois mois plus tard en général. Canal carpien La chirurgie du canal carpien peut paraître simple mais des complications sont toujours possibles (hématome, infection, lésion du nerf ce qui est exceptionnelle) mais rares.

 

    Une main gonflée, douloureuse, avec transpiration puis raideur est le signe d’une algodystrophie, complication rare mais prévisible.

 

Enfin, la récidive est inhabituelle mais n’est jamais exclue.

CANAL CARPIEN

    Le canal carpien  est un tunnel inextensible où circulent  9 tendons et  le nerf médian. Le nerf médian pénètre dans la main par un canal situé au niveau du poignet. Ce canal, constitué d’une gouttière osseuse, est fermé en avant par un puissant ligament (ligament annulaire). Les tendons fléchisseurs et le nerf médian s’engagent dans ce conduit.

 

    Le nerf médian donne la sensibilité au pouce, à l’index, au majeur et à la moitié de l’annulaire; il permet également à certains muscles du pouce de fonctionner. Le syndrome du canal carpien correspond à la compression de ce nerf dans le canal. Toute variation de volume dans ce tunnel (inflammation), va provoquer une pression sur le nerf, engendrant une symptomatologie caractéristique.